Le Deal du moment : -51%
OCEANIC – Cave à vin de service – ...
Voir le deal
49.99 €

Partagez | 
 

 Une réflexion audacieuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Damao Riki-Iki
Damao Riki-Iki
Seihoukei
正方形


Messages : 13
Âge : 19 balais

Statut du Personnage
Niveau: 11
Exp:
Une réflexion audacieuse Left_bar_bleue0/67Une réflexion audacieuse Empty_bar_bleue  (0/67)
Une réflexion audacieuse Vide
MessageSujet: Une réflexion audacieuse   Une réflexion audacieuse EmptyVen 09 Sep 2011, 21:49

Damao se laissa glisser en dehors de son lit. Midi trente...les Asahi allaient encore brailler.

Il bâilla à en décrocher la mâchoire d'une baleine échouée. Ses pieds trouvèrent rapidement deux chaussons bien confortables. La feignasse se leva paresseusement, s'étirant avec volupté et une grâce inexistante. Il y avait tellement de choses à faire aujourd'hui...chasser du Hollow par exemple. Bah ! l'équipe du jour s'en chargerait à sa place.

Ses pensées se figèrent un instant. Une seconde...il faisait partie de l'équipe du jour, n'est-ce pas ?!


"Et meeee*de ! Pourquoi ça tombe toujours sur moi les dimanches ? J'ai cours la semaine bordel !"

Puis il se rappela qu'il n'allait plus en cours depuis un an, qu'il ne savait même pas la date, et n'était même pas sûr qu'on était bel et bien le dernier jour de la semaine... Nullement gêné par ces découvertes notoires (qu'il redécouvrait chaque "matin" ou presque), il s'aventura audacieusement dans les couloirs du repaire des Fullbringers, vêtu uniquement d'un boxer vert fluo de mauvais goût. Il n'y avait pas un rat. Ils devaient être partis manger à cette heure, ou encore en train de griller du Hollow...ça faisait longtemps qu'il n'avait pas écrabouiller une de ces bestioles, tiens. Sauf s'il en avait éliminé quelques uns la veille.

Parlant tout seul, il ajouta pour lui même, fermant la discussion :


"Bah ! C'est pas si important. N'empêche...qu'est-ce qu'on s'ennuie ici. SI c'est vraiment à mon tour de traquer ces saleté de fantômes aux masques démodés, ça me fournira un minimum d'occupation..."

Certes, il aurait préféré faire quelque chose de plus intéressant, comme jouer à la XBoîtetrois-cent-soixante, mais il n'y en avait pas ici. Et comme il n'avait pas de fric pour s'en acheter une, il était obligé de s'occuper autrement. La bibliothèque avait suffi à le distraire pendant quelques temps, puis il avait épuisé le rayon héroïc-fantasy, qui n'était pas très garni d'ailleurs. Il avait alors littéralement organisé un squat à la Fnak pour "emprunter" les bandes dessinées et les manga. Après les avoir lu, il les reposait en rayon et allait dans une autre boutique pour trouver de nouvelles planches à feuilleter. Après avoir fait le tour des rares enseignes de Karakura, il avait dû se rendre à l'évidence :

"Y'a vraiment rien à foutre dans cette ville paumée..."

Si seulement il avait pu voyager ! Si seulement il avait pu aller à Osaka, Tokyo, Kyoto, Hawaï !!! Ou même l'Europe. Quoique non, il ne parlait pas l'Européen, qui devait être une langue très compliquée à parler...à part "hello", "comment ça va ?" et "hasta luego" il ne savait pas dire grand chose. Il ne maîtrisait même pas les rudiments de chinois qu'ils étaient sensés apprendre à l'école : s'il n'avait pas été avant-avant-avant-dernier de la classe à chaque semestre, il aurait peut-être pu comprendre. Cependant, la Nature ne l'avait pas doté d'une caboche où il était facile de faire rentrer des connaissances. Ces dernières avaient tendance à filer d'une oreille à l'autre, traverser le pois-chiche essoré qui lui servait de mémoire, et sortir de l'autre côté du crâne avant de se perdre dans le décor.

Suite à un petit-déjeuner consistant (déjeuner réveil ? mais ça va pas la tête !), il vérifia qui était de permanence ce jour là, et découvrit avec stupéfaction que son nom ne figurait pas sur la liste. Soulagé, Damao hésita sur la conduite à tenir. Devait-il faire une petite sieste bien méritée ? Simplement paresser sur le divan ? S'entrainer (quelle corvée !) ? Faire les tâches ménagères (pire corvée encore !) ? Remplir ses rôles de supérieur (il était Seihoukei après tout) et remplir la paperasse (quelle horreur !) ?

Il prit un dé, le jeta...ce fut 4 et l'entrainement.

Après une série de jurons particulièrement bien choisis, Flaque se rendit dans le gymnase en grommelant divers mots qu'il valait mieux ne pas comprendre pour sa santé mentale. Il s'avisa alors qu'il était en sous-vêtement (et un sous-vêtement trop beau et trop coloré pour être contemplé sans douleurs saugrenues au niveau de l'encéphale corticoïdo-supérior) (le mot savant de la parenthèse précédente était totalement fictif, n'en tenez pas compte). Un petit tour aux vestiaires plus tard, il se retrouva en jogging, avec un petit maillot de basket. Flaque tenta en vain de viser le cerceau. Dix essais plus tard, il craqua et balança la balle dans un coin. Passablement agacé, il décida de se défouler un peu et éructa :


"Tectonique des plaques !"

Son médaillon brilla légèrement, devenant vaguement brun, et des centaines de petites plaquettes de fer se déployèrent en point de flèche, surgis du néant.

Damao modela une tornade fictive avec toutes les répliques de pendentif, qu'il envoya contre le panneau de basket, qui n'avait même pas ouvert la bouche et rien demandé. La pauvre chose ne s'envola pas, mais le choc d'innombrables bouts de métal rectangulaires la fit ployer, puis céder dans un craquement affreux. Le tronc du panneau s'écrasa lourdement sur le sol. Le cerceau se brisa, s'envolant comme un cerceau lâché lors d'une séance de houla-hop. Il décrivit une parabole majestueuse et cassa avec un craquement sec lors du terrible impact qui advint lors de sa rencontre avec le mur du fond.

Deux demi-cercles de fer peint en rouge tournèrent un instant sur le P.V.C, puis, affaiblis par leur course dans les airs, retombèrent au même instant, dans un bruit de métal ployé et anéanti...

Damao ricana, quitta la salle et osa penser :


*De toutes façons, cette salle avait besoin d'un bon coup de nettoyage. Pis comme c'est pas moi qui paye...!*
Revenir en haut Aller en bas
 

Une réflexion audacieuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinigami no Shinken :: Karakura :: 

Autres lieux

 :: Repaire des Fullbringers
-