-60%
Le deal à ne pas rater :
Chargeur rapide sans Fil Universel 10 W – Limxems – Classe A+++
13.59 € 34.20 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Des courses à craquer [PV : Senry Shiki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Damao Riki-Iki
Damao Riki-Iki
Seihoukei
正方形


Messages : 13
Âge : 19 balais

Statut du Personnage
Niveau: 11
Exp:
Des courses à craquer [PV : Senry Shiki] Left_bar_bleue0/67Des courses à craquer [PV : Senry Shiki] Empty_bar_bleue  (0/67)
Des courses à craquer [PV : Senry Shiki] Vide
MessageSujet: Des courses à craquer [PV : Senry Shiki]   Des courses à craquer [PV : Senry Shiki] EmptyJeu 15 Sep 2011, 16:55

C'était au tour de Damao d'aller acheter de quoi manger pour la joyeuse bande de Fullbringers qui hantait Karakura depuis quelques années...évidemment, cette tâche exécrable le mettait un peu sur les nerfs et, plutôt que de se rendre au supermarché pas cher du coin, il avait pris pour résolution d'acheter exclusivement de la bouffe ultra-méga-chère, de prendre une après-midi entière à ce qui devait être fait en seulement deux heures, et, en prime, de s'acheter deux-trois fringues, quatre-cinq vêtements, six-sept habits en plus des fournitures obligatoires : jeux-vidéos, bandes dessinées, mangas, romans...

Le tout assorti d'un petit restaurant au frais de sa bande de copains aux super-pouvoirs ! si c'était pas une super idée ça... Bien sûr, il y avait le risque que les Asahis lui tombent dessus et l'engueulent comme pas permis avant de lui mettre une raclée. Mais s'il se défendait convenablement, il en sortirait peut-être indemne !

Le soleil brillait paisiblement au dessus de Karakura et de son atroce nuage de polluants. La douce odeur du gasoil flattait aguicheusement les narines délicates de Flaque qui, ravi par l'agréable relent malsain des égouts, se sentait parfaitement dans son élément. Agrippé à ses sacs remplis à ras-bord de nouilles bios, de soja aromatisé à la cannelle et de succulentes viandes achetées chez le meilleur boucher de la ville, il déambulait gaiement dans les rues commerçantes, à la recherche de quelques fringues sympas. La carte bancaire de ses adorables compatriote était chauffée à blanc par les dépenses cosmiques qu'il lui avait imposé. S'ils n'étaient pas dans le rouge après cet après-midi de shopping, c'était que les Fullbringers de Karakura étaient plus riche que tous les autres Japonais réunis.

Au bout de quelques heures, lassé de tourner en rond, Damao s'installa à la terrasse du "Iki-Iki", un café qui avait une ressemblance frappante avec son nom de famille. En plus les prix étaient plus ou moins abordables. Décidé à faire une bonne action dans la journée, le jeune homme, plutôt que de dégainer la carte bancaire collective des Fullbringers, utilisa sa propre monnaie pour payer son chocolat chaud et son café.

Sirotant le second, il regardait les gens qui marchaient sereinement dans les rues de Karakura. Mis à part les marmots qui couraient un peu partout sur la place devant laquelle était installée le café, tout était calme. Un petit bar non loin embaumait déjà l'air de cette fin d'après-midi par sa musique techno. Bientôt, le soleil se coucherait derrière les immeubles, peut-être même derrière le repaire de la bande.

Une bande d'étudiantes blondes passèrent. Damao loucha sur le dessous de leurs jupes retroussées. C'est vrai qu'il faisait chaud, aujourd'hui. Des auréoles tachaient d'ailleurs la chemise bleue délavée du passant suivant, un gros gaillard essoufflé alors qu'il marchait assez lentement pour se faire doubler par une famille d'escargots...à propos d'escargot, il y en avait un posé sur l'accoudoir de Flaque. Plutôt que de regarder les passants plus longtemps, le Fullbringer s'adressa à la petite bête, malgré le grossissement des yeux de ses voisins les plus proches, qui levèrent le camp rapidement.


"Alors mon coco, tu es tout seul toi aussi ? Tu sais...je sens un drôle de reiatsu dans le coin. Pas le genre de présence que l'on sent tous les jours tu comprends ? En même temps je ne connais que le reiatsu des Hollows et de mes camarades. Un petit peu celui des Vizards aussi. On les sent de loin ceux-là. C'est bizarre...cette pression spirituelle est plutôt faible, mais il s'en dégage une drôle de hargne...hum...ha ! je sais ! les Arrancars sont hargneux non ?! J'ai trouvé, c'est un Arrancar !"

Tout fier de sa petite découverte, Damao sonda les environs plus attentivement, à l'affût du reiatsu qu'il sentait vaguement se rapprocher. Même l'escargot se mit à le regarder bizarrement... Flaque repéra soudain l'étranger : c'était un gamin aux cheveux gris, qui passait inaperçu au milieu des gens qui se compressaient un peu partout. Content de lui, le Fullbringer se mit à crier à pleins poumons, n'ayant pas remarqué que la plupart des gens qui l'entouraient s'avisaient soudain que le bar était un endroit bien mieux fréquenté que le "Iki-Iki" :

"Héééé, l'Arrancar ou je ne sais quoi ! Hé hooo je suis là ! Ouuui le type qu'agite les bras comme un idiot ! Je t'offre un verre à boire ? Ou à manger, comme tu préfères..."
Revenir en haut Aller en bas
 

Des courses à craquer [PV : Senry Shiki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinigami no Shinken :: Karakura :: 

Centre-Ville

 :: Quartiers commerçants
-